La sauvegarde en ligne pour les logiciels métiers médicaux

Sauvegarde en ligne des logiciels metiers medicaux

Feuilles de soin, prise de rendez-vous, partage des dossiers patients… Les professionnels de santé ont peu de temps à consacrer aux tâches administratives, et si de plus quelques urgences surviennent, ils peuvent rapidement perdre pied. La numérisation apparaît dès lors comme un passage obligé pour les médecins, mais aussi les kinésithérapeutes, les dentistes, les sages-femmes…

Pour ce faire, les professionnels de santé ont à leur disposition un certain nombre de logiciels, spécialisés ou non. Les logiciels de gestion d’entreprise s’avèrent indispensables pour la gestion de l’agenda, la comptabilité, l’édition de documents. Les logiciels métiers médicaux, plus spécifiques, sont de trois sortes : logiciel de télétransmission des feuilles de soin, logiciels d’aide à la prescription médicale (LAP), logiciel de gestion de la base de données des patients.

Sauvegarde en ligne des logiciels metiers medicaux

La base de données, au cœur de la gestion quotidienne

Quel que soit leur usage, tous ces logiciels reposent sur la mise en place d’une base de données. La base de données est la partie la plus sensible de ces applications. Effectivement elle évolue constamment par ajout, suppression, modification d’informations. Prise de rendez-vous, ordonnances, fiches patient, suivi de comptabilité, autant d’acte qui modifient en permanence vos différentes bases de données.

Or, ces données sont éminemment précieuses, pour deux raisons. La première est qu’elles constituent le capital de votre entreprise de santé. La seconde est que certaines de ces données, celles relatives à vos patients, ne vous appartiennent pas. Vous en êtes ainsi le dépositaire et le gardien, leur protection engage votre responsabilité. Le professionnel de santé doit assurer la sécurité des données qu’il détient. Il doit notamment tout mettre en œuvre pour éviter qu’elles soient détruites, endommagées, modifiées ou accessibles à une personne non autorisée. Sa négligence ou l’absence de mesures de sauvegarde sont passibles de peines d’amende ou d’emprisonnement.

En effet, le choix des logiciels utilisés ne doit donc pas se faire au hasard. Simplicité, ergonomie, efficacité doivent rimer avec sécurité. C’est bien l’objet de la certification proposée par la Haute autorité de santé, qui précise que « les critères contenus dans les référentiels définis par la HAS portent essentiellement sur l’information du patient, l’information du médicament, l’affichage des produits de santé, la prescription, la dispensation, les interfaces de prescription, la sécurité des données et la confidentialité, le retour du médecin ou du pharmacien sur sa pratique, les services d’accompagnement de l’éditeur et sur l’ergonomie ». Sécurité et confidentialité sont donc essentielles.

L’art de la sauvegarde en ligne pour les logiciels métiers médicaux

Choisir un logiciel certifié est une première étape. Cette démarche ne sera cependant d’aucune utilité sans une solide politique de sauvegarde. D’ailleurs même une sauvegarde automatique ne sera pas très utile si vous l’effectuez uniquement en local. Une sauvegarde efficace repose en effet sur deux principes : la fréquence de l’action et la multiplication des copies. Autre élément important, toutes les copies ne doivent pas être stockées au même endroit. Idéalement, mieux vaut coupler copie locale des fichiers médicaux (sur votre ordinateur ou votre serveur) et une copie en sauvegarde en ligne, sur un serveur distant. Si certains se montrent encore réticents à confier leurs données au Cloud, c’est pourtant indispensable aujourd’hui. Votre cabinet médical peut être cambriolé, le matériel informatique volé ou détruit. Vous pouvez être victime d’une cyberattaque ou d’un rançongiciel. Enfin, une panne matérielle n’est jamais à exclure.

Ainsi pour protéger vos données de ces dangers, il vous faut vous appuyer sur un solide protocole de sauvegarde alliant copie hors site et copie locale. Vous pouvez par exemple appliquer la méthode 3-2-1, qui vise à empêcher toute perte totale des données. Ces chiffres indiquent le nombre de copies à effectuer et leur emplacement.

  • 3 copies des données à conserver ;
  • 2 supports indépendants à utiliser ;
  • 1 dernière copie à stocker hors site.

La multiplication du nombre de copies augmente leur disponibilité. La diversité des supports permet également de pallier la défaillance de l’un d’entre eux. À moins d’une cause de panne commune, il est peu probable que vos supports locaux vous fassent défaut simultanément. De plus, la troisième copie, stockée hors site, vous garantit contre les sinistres d’ampleur : cambriolage, incendie, cyberattaque… C’est précisément l’accumulation et la diversification des copies qui fait l’efficacité de la méthode.

NeoBe, l’assurance d’une sauvegarde en ligne certifiée HDS

Une fois votre stratégie de sauvegarde en ligne décidée, il ne vous reste plus qu’à choisir un hébergeur pour vos données pour vos dossiers médicaux. Là encore, toutes les offres ne se valent pas. Il vous faut prendre en compte de nombreux paramètres : efficacité, ergonomie, volume de stockage, et bien sûr sécurité. Pour ce dernier critère, vous devez vous fier à la certification ISO 27001-HDS, propre aux hébergeurs de données de santé.

NeoBe Santé vous offre toutes ces garanties.

Certifié ISO 27001-HDS, il vous garantit donc une sauvegarde locale et une sauvegarde en ligne sur des serveurs implantés en France.

NeoBe Santé prend en charge toutes vos données : fichier bureautique, imagerie médicale, bases de données métier, boîtes mail… Notre application s’adapte à tout environnement matériel et logiciel, et vous garantit une restauration accessible 24 h sur 24. Notre accompagnement téléphonique gratuit vous permettra de mener à bien cette opération. Les sauvegardes sont automatisées selon le rythme que vous aurez défini. Les fichiers modifiés sont identifiés, les différentes versions accessibles. Chaque sauvegarde fait l’objet d’un bilan que vous pouvez consulter à tout moment. Avec NeoBe Santé, vos précieuses données sont entre de bonnes mains. De ce fait, vous pouvez désormais vous consacrer à l’essentiel : vos patients.

Sauvegarde informatique rgpd sante medecine

Connexion